Un « Gâvres » de paix

23,Avr, 2018 | Destinations BZH | 10 commentaires

Il était impossible pour nous de ne pas vous parler de notre coup de cœur number one, cet endroit où l’on a déballé nos cartons depuis plus d’un an. Après une première balade quatre ans auparavant, nous avions gardé la presqu’île de Gâvres dans un coin de notre tête, un peu comme dans un rêve « On viendra vivre ici quand on sera plus grand… » Oui mais voilà, on est déjà grand, et une succession d’évènements nous a permis d’envisager ce rêve. Ni une, ni deux, nous avons troqué notre vie en campagne rennaise, pour une vie au bord de la mer. Ce qui nous séduit à Gâvres, c’est cette sensation de vivre au même rythme que les éléments, c’est aussi l’impression d’être sur une île sans les contraintes liées aux transports. Tout au début de notre vie ici, je travaillais dans le centre ville de Lorient, je prenais le bateau et le bus pour m’y rendre. Très tôt le matin le paysage, le temps, les marées et les vagues me berçaient avant de me faire réveiller par les lumières et l’effervescence de la ville.
Mais revenons à notre douce presqu’île… En plus de sa côte magnifique, nous avons été charmés par l’histoire et le patrimoine de cette jeune commune (tout juste 150 ans). En discutant avec les habitants de Gâvres, nous avons vite cerné leur nostalgie en les écoutant parler de leur port sardinier. Aujourd’hui, il ne reste que des histoires de ce temps-là. Vous pouvez vous les faire conter par les (vrais) gâvrais sur la balade, les lire dans les bouquins au café-librairie, ou les entendre dans l’un des bistrots de la presqu’île. On nous demande souvent si l’hiver n’est pas trop rude à Gâvres. La réponse est sans équivoque, c’est non. Non ce n’est pas horrible de voir la tempête se déchaîner, non ce n’est pas difficile d’absorber le moindre rayon de soleil en allant sur la plage en plein mois de janvier. Non ce n’est pas désagréable de se faire un bon feu et un chocolat chaud après une balade où les embruns marins ont frappé notre visage. Et puis l’hiver est court… La presqu’île respire au rythme des saisons et de l’apparition des touristes. Aux vacances, au printemps, les volets des maisons secondaires s’ouvrent. Petit à petit les campings se remplissent. Tout le monde vit dehors. Dans les ruelles, ça sent les vacances, les amis, les retrouvailles en famille. Parce que les images aujourd’hui valent mieux que les mots, nous vous laissons découvrir quelques clichés de Gâvres. Qui sait, vous souhaiterez peut-être vous aussi vous y promener, et plus si affinités…
Title Address Description
Gâvres
Gâvres, France

Les commerces de Gâvres

maison glaz